Les vendanges

Cette année est bien entendu particulière pour nous, puisque c’est la première ! Nous avons une super équipe de vendangeurs, la bonne humeur était de la partie et après quelques ajustements nécessaires pour fonctionner au mieux dans les vignes, tout s’est très bien déroulé.

 L’année a été assez atypique, un printemps très précoce et doux, qui a permis un démarrage de la vigne en fanfare, suivi d’un été assez maussade pour la région, et finalement un très beau mois de septembre assorti de quelques orages, heureusement sans effets néfastes pour nous.

Les jours de récoltes se partageaient en deux phases, tout d’abord la cueillette le matin et ensuite, le pressurage des cépages pour le blanc et le rosé ou l’égrappage et foulage pour les rouges l’après-midi,… et en fin de journée ou entre deux pressoirs, la dure tâche de goûter le moût occupé à fermenter,…

Le tout réalisé avec le support de notre oenologue, qui nous conseillait sur le bon moment pour démarrer la vendange de chaque parcelle tout en gardant à l’esprit le type de vins que nous nous proposons de créer.

Finalement, la dernière parcelle (Le vieux Carignan) a été récoltée en octobre et le travail de la cave se poursuit encore (piger, remonter, transvaser et déguster, déguster, encore
déguster… et oui, il y a des métiers qui ont des côtés très plaisants).

Laisser un commentaire